Non classé

Tarifs des artistes

Pourquoi on doit toujours se justifier en tant que maquilleuse ?

Suite à de nombreuses grimaces quand on demande une indemnisation du transport et du matériel, ou que c’est normal que l’on travail gracieusement pour telle ou telle personne (célébrité)  car c’est un privilège, et par ce que chacun à une photo et tout le monde est content.

Bref, voici pourquoi on doit toujours se justifier en tant que maquilleuse (ou photographe) :

  • ON SE DEPLACE POUR UN SERVICE:

Nous avons choisit dans notre métier de nous déplacer afin de proposer une prestation personnalisée et de rendre unique notre clientèle (un atout pour soulagée la mariée lors de son mariage, la collaboration au studio d’un photographe pour éviter aux modèles de courir partout…)

Il est normal d’être indemnisé sur notre essence et entretien voiture (et oui les pneus ça s’usent), ou la carte de transport, par exemple sur Paris il faut prévoir au moins 650euros par an pour seulement 2 zones ou 1150 euros pour l’ile de France. Et oui, tout le monde ne travail pour la SNCF ou la RATP.

  •  ON UTILISE DES PRODUITS DE QUALITÉS :

Chaque maquilleur ou maquilleuse utilisent en général les meilleurs produits du marché afin que leur travail soit de qualité, efficace, embellisse toute personne sur photo ou sur écran, et minimise les retouches du photographe.

Évidement ces produits ont un coût et il est nécessaire de les renouveler régulièrement pour des raisons d’hygiène et d’usure.

Quelques exemples pour un maquillage sophistiqué:

Fond de teint: 15 à 30e l’unité

Palette 24 fard à paupière 280.70e

Pinceau : de 10 à 35e l’unité … en général on doit avoir une trentaine se pinceau dans notre trousse.

  •  ON RESPECTE DES RÈGLES D’HYGIENES PAR RAPPORT A CERTAINS INSTITUTS A LA CHAINE :

On utilise également des consommables pour l’hygiène : spray désinfectant pour pinceau après chaque usage et entre deux clients, lingettes désinfectantes pour les spatules avant de prélever le produits, du gel hydro alcoolique pour aseptiser ses mains avant de toucher un visage. Autant de gestes et d’utilisation de produits à prendre en considération.

Chaque pinceau ou éponges utilisés ont le droit,  en fin de journée de travail, à un shampoing, voir masque pour les plus fragiles afin de les préserver. Ce qui rajoute au moins 30 minutes de travail en plus de la séance.

  •  ON A SUIVI UNE FORMATION PROFESSIONNELLE :

Les études d’esthétique et de maquillage professionnel sont des formations très coûteuses avec aucune aide financière de l’état.

Durant ces mois et années de formation, nous devions payer nos études (en moyenne 7000 euros) sans compter les frais de matériel (au moins 1500e), d’hébergement (car beaucoup ne vivent plus chez leurs parents), d’assurance, de transport, et frais pour les examens (photos professionnelles pour écoles de maquillage ; et déplacement (+ nuits d’hôtel), produits spécifiques pour les BTS esthétique.

En plus de ce coté financier à rentabiliser,  vous bénéficiez d’un professionnel de la beauté chez vous,  qui à suivie une formation de qualité afin de vous satisfaire et d’avoir une prestation unique et personnalisée.

  • UN MÉTIER COMME TOUS LES AUTRES :

Il est vrai que nous avons choisi un métier pour assouvir notre passion et notre créativité artistique, mais comme tout travail nous devons en vivre.

La plupart des maquilleurs free-lance sont en auto-entreprise, après chaque prestation nous devons déduire 30% de charges, les frais de transport, mettre de coté pour renouveler notre matériel, déduire les consommable à usage unique, et le plus important payer nos factures et pouvoir manger à la fin du mois.

POURQUOI CET ARTICLE :

– Car beaucoup profite de maquilleurs et maquilleuse pour attirer plus de monde mais veulent pas les payer.

– Car on en a assez des personnes qui négocie pour 5euro prêt

– Car beaucoup ne veulent pas payer un maquilleur mais ne peuvent pas s’en passer, donc on choisit des esthéticiennes en formation histoire de dire qu’on utilise du maquillage, peut importe le résultat.

– Car le métier de maquilleur n’est pas sérieusement reconnu même si beaucoup envient des projets sur les photos, à la TV ou au cinéma.

– Car il n’y a pas que Photoshop dans la vie

– Car ceux qui se considèrent photographes car ils ont un appareil photo qui coûtent cher, et qui font appel à des esthéticiennes pas encore diplômées, TUENT CES MÉTIERS ARTISTIQUES.

Et enfin je souhaite remercier les artistes de la photo pour qui j’ai la chance et surtout le plaisir de travailler , qui en veulent vraiment, se battent pour leur  métier, font valoir leur art et me considère comme collaboratrice professionnelle…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *